©2018 by Ventotene. Proudly created with Wix.com

Rechercher

NON, L'UE N EST PAS INACTIVE FACE AU CORONA VIRUS - suite 2



Les différents moyens de lutte contre la pandémie sont imaginés et mis en oeuvre au jour le jour par les différentes autorités compétentes - et nécessairement adaptés aux circonstances locales, régionales et nationales. 

Dès lors, il est vain de reprocher à l’UE de ne pas avoir mis en place un “plan” global et uniforme de protection - d’autant plus que la protection sanitaire demeure une compétence première des États (qui seuls disposent des moyens humains et matériels sur le terrain) et des organisations internationales spécialisées (1). Le principe de subsidiarité - qui n’exclut pas coordination, coopération et solidarité - trouve ici son application. 


La Fondation Robert Schuman a mis en ligne (2) une analyse et des références exhaustives sur les mesures prises par Bruxelles dans la limite de sa "compétence d’appui” en matière sanitaire - mais aussi dans le domaine économique et financier où elle dispose de leviers plus importants, sous réserve de l'accord (parfois unanime) des Gouvernements.


On peut toutefois regretter que l’engagement des Institutions européennes n’ait guère été relayé par ses dirigeants dans la presse et l’opinion - et notamment par les Président(e)s de la Commission et du Conseil européen

JGG  26/03/2020  _____________________ (1) voir : https://www.lesamisdutraitedelisbonne.com/post/non-l-ue-n-est-pas-inactive-ni-tardive-face-au-corona-virus https://www.lesamisdutraitedelisbonne.com/post/non-l-ue-n-est-pas-inactive-ni-tardive-face-au-corona-virus-suite-1 (2) https://www.robert-schuman.eu/fr/doc/actualites/covid19-26032020-fr.pdf