Rechercher

MAIS QUI EST MME DE MONTCHALIN?



Nous avions ici déjà relevé à quel point la politique européenne de la France était dirigée de facto par l’Élysée (via quelques conseillers du Président) en prise directe avec la Représentation permanente de Bruxelles - courcircuitant largement tous les intermédiaires gouvernementaux, ministériels et administratifs (1).


Nous avions aussi noté l’absence de communication entre ces instances et les membres français du Parlement Européen.


Nous nous étions enfin interrogés sur le choix de la Ministre des Affaires européennes dont l’expérience dans ce domaine - voire l’expérience politique tout court - nous était apparu plutôt restreinte (2) (3).


C’est dire la surprise causée par les déclarations (4) de la très discrète Mme De Montchalin dans un récent entretien avec la presse où elle affiche son intention de “coacher” les nouveaux MPE en leur présentant “les priorités européennes de la France” et en leur "expliquant l’écosystème bruxellois”.


Elle envisage aussi de “ficeler la tactique qui leur assurera les postes clés du Parlement” mais “pas forcément toutes les présidences de commissions”...


Elle semble d’autre part s’étonner que la délégation française sera - à son image - fort peu au fait des affaires européennes et parlementaires puisque, constate-t-elle, “on aura 75% de nouveaux” … (5).


Tout ceci illustre la conception très centralisatrice - et inter-gouvenementale - de la gestion des affaires européennes, assez traditionnelle en France mais particulièrement accusée sous l’actuelle présidence. Conception que l’on retrouve d’ailleurs de façon générale dans le traitement de l’ensemble des affaires internationales et domestiques.


Ceci dit, l’engagement européen - actif, déterminé et sans précédent - du Président semble demeurer intact et il faut s’en réjouir. Seule l’expérience montrera si une mise en oeuvre plus collégiale et plus démultipliée de cet engagement ne serait pas en fin de compte plus efficace.



Jean-Guy Giraud  01 - 06 - 2019


(1) https://www.lesamisdutraitedelisbonne.com/post/2019/02/21/europe-un-domaine-très-réservé-du-président (2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Amélie_de_Montchalin 3) https://www.lesamisdutraitedelisbonne.com/post/2019/04/01/paris-une-nouvelle-ministre-sous-tutelle-de-leurope (4) https://www.lejdd.fr/Politique/comment-le-gouvernement-francais-va-preparer-les-deputes-europeens-elus-dimanche-3900949

(5) parmi les élus d’En Marche (dont un familier des lieux dit qu’une majorité semble avoir été "tirée au sort" ) on ne compte en effet que …3 anciens membres (voir https://www.lesamisdutraitedelisbonne.com/post/les-nouveaux-mpe-français-utiles-experts-et-amateurs )

©2018 by Ventotene. Proudly created with Wix.com