Rechercher

UN NOUVEAU CADRE FINANCIER POUR UNE NOUVELLE PHASE DE LA CONSTRUCTION COMMUNAUTAIRE



Du fait des (habituels) retards dans les travaux du Conseil européen, le cadre financier pluriannuel  de l’UE pour la période 2021/2027 ne sera finalement adopté que vers le début de 2020.


C’est à dire qu’il appartiendra à la nouvelle Commission et au nouveau Parlement - élus pour la période 2019/2024 - d’en négocier les termes avec le Conseil européen.

Cette négociation s’avère (comme d’habitude) fort délicate - tant au sein même du Conseil qu’entre celui-ci et le Parlement.


Nous avions relevé (dans cette note) que ce prochain CFP s’annonçait sous de médiocres auspices - tant sur le plan du plafonnement et de la nature des ressources que de l’évolution des grandes masses de dépenses. En effet, les réformes de fonds annoncées depuis plusieurs années (y compris sur la durée du CFP) n’ont guère avancé et devront sans doute être à nouveau “reportées”.


Au surplus, les divisions entre plusieurs groupes d’États membres (F/A - N/S - E/O) se sont creusées et politisées sur de nombreuses dossiers - et ces divisions vont sans doute se refléter sur les négociations budgétaires.


Or, à travers la négociation du CFP, c’est l’ensemble de l’évolution de l’UE qui est mis en jeu. 

Ce sera donc un test important de la capacité des nouveaux acteurs (nouveaux Gouvernements au sein du Conseil, nouvelles majorités au sein du PE et nouveau collège de commissaires) à s’engager dans cette "nouvelle phase de la construction communautaire” (1) qui s’engagera en 2020.



JGG 25/11/19

____________

(1) https://www.jd-giuliani.eu

©2018 by Ventotene. Proudly created with Wix.com