Rechercher

L'OBSESSION DU "POLITIQUEMENT CORRECT” AU SEIN DE L'UE



L’excellent journaliste du Point, Emmanuel Beretta, relève comment l’obsession du “politiquement correct” - exacerbée par le débat médiatique - envahit progressivement les rouages administratifs des Institutions européennes (ici).


Un phénomène qui a pour conséquence - plus grave - d’influencer certaines politiques de l’UE et qui n’est pas étranger au contentieux intra-européen sur les “valeurs” de l’Union.


Une conception extensive de la notion de valeurs - incluant par exemple les sujets relatifs au “genre" - a provoqué des réactions de rejet dans plusieurs Etats membres, parfois entretenues délibérément par leurs dirigeants.


Ce rejet porte plus largement sur l’immixtion croissante de l’UE dans le domaine des questions de société, très au delà de ses compétences et de son coeur de métier (1).


D’autre part, les auteurs des Traités ont pris soin de rappeler "les héritages culturels, religieux et humanistes de l’Europe” (Préambule TUE).


Le respect de ces héritages implique de tenir compte de la diversité des moeurs et des traditions au sein de l’UE27 - diversité d’ailleurs présente aussi au sein même des sociétés nationales de chacun des Etats membres.


Réserve, prudence et …subsidiarité devraient donc guider l’action des Institutions dans ce domaine.




Jean-Guy Giraud 16 - 12 - 2021


_______________________________________



(1) voir : https://www.lesamisdutraitedelisbonne.com/post/l-ue-et-la-question-lgbtiq-suite-2