top of page
Rechercher

GAZA : « BRISER LE CERCLE VICIEUX DE LA VIOLENCE » (JOSEP BORRELL)



Dans un message personnel repris par la presse, Josep Borrell s’émeut de la situation actuelle du conflit israélo-palestinien et de la catastrophe humanitaire en cours. Il s’efforce de discerner les possibles voies de sortie de la crise ainsi que le rôle que pourrait/devrait jouer l’UE pour favoriser une solution.


Au delà des hésitations et des divisions qui paralysent le Conseil, tétanisé par des pressions internes et externes, le Haut Représentant/Président du Conseil et Vice Président de la Commission appelle en priorité à un "cessez le feu" (ou une "pause" ou une « trêve ») pour arrêter les tueries au sein de la population civile palestinienne et pour obtenir la libération des otages israéliens.


Nous proposons la lecture de ce texte car il émane d’un haut responsable qui - à l’instar d'Antonio Gutiérrez, Secrétaire Général des NU - s’efforce de faire entendre la voix de la raison et de l’humanité en « brisant le cercle vicieux de la violence ». Leur position est courageuse, leurs voix sont isolées mais, pour cela même, méritent d’être écoutées sinon entendues.

Ils sont pleinement dans leur rôle en rappelant les lois internationales humanitaires élémentaires et en prévenant du risque d’ extension régionale du conflit.


Ce faisant, ils tentent aussi de sauver l’honneur de leurs organisations respectives.



D’autre part, le témoignage en video d’un ancien ambassadeur de l’UE en Palestine mérite aussi d’être écouté.

L’ambassadeur explique clairement en quoi les opérations militaires actuellement menées par l’armée israéliennes dans Gaza constituent des violations des normes juridiques et humanitaires internationales.


Une démonstration que l’on ne retrouve pas dans les déclarations ou prises de position officielles des diverses Institutions.


コメント


bottom of page