top of page
Rechercher

LA CPE POURSUIT SON CHEMIN - MAIS VERS OÙ ?



Après les réunions de Prague (6 Octobre 2022) et de Chisinau, Moldavie (1 Juin 2023), la troisième rencontre semestrielle de la Communauté Politique Européenne (CPE) aura lieu le 5 Octobre 2023 à Grenade.


Un an déjà … Mais encore trop tôt pour évaluer l’impact politique de cet OPNI - notamment sur la crise majeure que traverse le continent : la résurgence de l’impérialisme russe après une accalmie de 20 ans à peine.


De sorte que les deux motifs réels de la création de la CPE demeurent d’actualité (1) - même s’ils ne sont pas directement formulés par ses promoteurs :

  • un réflexe Westphalian de défense des Nations et des États européens,

  • une volonté de protection d’un ordre démocratique et libéral.

Et nul doute que le fantôme de l’éléphant moscovite déambulera lourdement dans les élégants salons de Grenade.


On sait que, du moins en façade, la CPE a entrepris de traiter de sujets plus apaisés tel que les infrastructures énergétiques et de communication, l’IA et la cybercriminalité, la coopération universitaire, etc … Il sera donc pris acte des progrès accomplis dans ces domaines et de la volonté de les poursuivre.


On y ajoutera sans doute les lancinantes questions du climat et des migrations, par ailleurs traitées plus directement dans d’autres enceintes.

Le conflit Azerbaïdjan/Arménie - que l’on croyait avoir apaisé à Prague il y a un an - est à présent réglé ... par la force.


Enfin, la CPE sera une fois encore l’occasion de multiples rencontres personnelles croisées entre la quasi-totalité des dirigeants du continent, un peu comme à l’AG des Nations-Unies…


A priori donc, pas de surprises ni coups de théâtre en perspective.


De sorte que les questions soulevées lors de la création de la CPE continuent à se poser aujourd’hui à peu près dans les mêmes termes:

  • sur sa nature même

  • sur le rôle de l’UE en son sein

  • sur sa perception par les États Unis et la Russie

  • sur sa cohésion internesur certains de ses « oublis »sur son avenir.


À noter que la CPE de Grenade donnera le coup d’envoi de trois autres rencontres européennes au sommet entre Octobre et Décembre 2023 (Conseils Européens et réunion UE/Balkans).


Dans toutes ces réunions, le sort de l’UE fera l’objet d’échanges - informels et officiels. La principale question débattue sera celle de l’évolution parallèle du double processus de renforcement et d'élargissement.



À défaut d’accord à ce stade, on peut tout de même espérer que tant de conciliabules permettront de clarifier les (vrais) problèmes et enjeux ansi que (surtout) les positions des uns et des autres. Car le destin de la nouvelle Communauté Politique Européenne est à l’évidence étroitement lié à celui de l’ancienne Communauté Économique Européenne.


Jean-Guy Giraud

02 - 10 - 2023

__________________________________________



コメント


bottom of page