©2018 by Ventotene. Proudly created with Wix.com

Rechercher

UNE  "DREAM TEAM " POUR L’EUROPE ?



La nomination des futurs dirigeants des 5 grandes Institutions de l’UE fait d’ores et déjà l’objet de préparations discrètes mais intensives entre les diplomaties des 27 États membres.

Le Président sortant (et, hélas, non renouvelable) du Conseil européen, Mr Donald Tusk, aurait l’intention d’engager le débat au niveau des Chefs d’État et de Gouvernements dès leur prochaine réunion du 28 Mai 2019.

Il s’agit de pouvoir aux postes suivants, selon des modalités et des étapes différentes :

- le Président du Conseil Européen,

- le Président de la Commission,

- le Haut Représentant de l’Union (pour les affaires étrangères et la politique de sécurité)

- le Président de la Banque Centrale Européenne

- le Président du Parlement Européen.

La presse va bientôt bruire de rumeurs sur les candidats les plus en cour ainsi que sur les délicats équilibres nationaux, géographiques, politiques et de genre qui devront être pris en compte.

D’un strict point de vue pro-européen - consistant à mettre en avant les seuls critères de l’expérience, de l’autorité, de l’indépendance et de l’engagement européen des personnes (1) - on peut tenter la présentation d’une “Dream Team” ainsi composée :

- Mme Angela Merkel pour la Présidence du Conseil Européen,

- Mr Michel Barnier pour la Présidence de la Commission,

- Mr Franz Timmermans pour le poste de Haut Représentant,

- Mme Christine Lagarde pour la Présidence de la Banque Centrale,

- Mr Guy Verhofstadt pour la Présidence du Parlement européen.

Il y a certes fort peu de chances pour que cette "Dream Team" soit retenue en tout ou même en partie - par le Conseil Européen (2) et/ou le Parlement selon les cas.

Mais il était peut-être utile de mettre en avant, à titre indicatif, une “liste” de personnes pouvant apparaitre - de par leurs qualités personnelles - comme les mieux à même de servir la poursuite du projet européen.

Jean -Guy Giraud 06 - 05 - 2019

(1) selon les critères posés par le Traité pour le choix du Président et et des membres de la Commission (art. 17§3 TUE)

(2) à noter que le Conseil Européen peut effectuer ses propres choix - pour les 4 premiers de la liste - à la majorité qualifiée, même si une recherche préalable de consensus est souhaitable.

NB On notera avec intérêt et soulagement que le Président de la Cour de Justice échappe à cet exercice - étant désigné par ses pairs sans intervention extérieure (art. 253 TFUE).