©2018 by Ventotene. Proudly created with Wix.com

Rechercher

L'UE SE (RE) LANCE ... DANS L'ESPACE



Dans un contexte politique favorable ("alignement des planètes"), les initiatives de relance européenne se multiplient dans plusieurs domaines. Il en est ainsi, par exemple , dans le domaine de l'espace qui touche à la fois aux secteurs de l'industrie, de la recherche, des transports, des communications, de la sécurité et de la défense.

Le Conseil de l'UE vient en effet d'adopter une série de "conclusions" relatives au secteur spatial européen (1).

Une compétence nouvelle

On sait que le développement d'une "politique spatiale européenne" a été rendu possible par le Traité de Lisbonne (art. 189 TFUE) qui en a fait une compétence "partagée" entre l'UE et les États membres.

Celle-ci est mise en oeuvre - sur proposition de la Commission ou d'un État membre - selon la procédure décisionnelle ordinaire (co-décision majoritaire du Conseil et de la Commission).

Avant même l'entrée en vigueur du Traité, l'UE avait déjà développé - sous l'angle limité de sa politique de "recherche" - plusieurs projets liés à l'espace tels que "Galileo".

Depuis lors, de nombreux développements de plus vaste ampleur ont vu le jour et les conclusions du Conseil en prennent acte.

Assurer "l'autonomie spatiale" de l'Europe

Mais ce texte est particulièrement novateur en ce qu'il dresse de nouvelles perspectives ambitieuses pour une véritable politique globale et à long terme qui "assure l'autonomie de l'Europe en matière d'accès à l'espace et d'utilisation de celui-ci".

En résumé, le Conseil donne son feu vert à diverses initiatives telles que le soutien à :

  • un réseau de télécommunications gouvernementales par satellite

  • l'extension des activités spatiales en matière de sécurité

  • la défense de la compétitivité de l'industrie spatiale européenne (face à l'industrie américaine) et notamment des "lanceurs" européens (tels qu'Ariane et Vega)

  • une "diplomatie européenne de l'espace"...

L'espace, une priorité européenne

La Commission a déclaré à cette occasion que l'espace était maintenant clairement devenu une priorité européenne et souhaité que cette nouvelle stratégie soit dotée d'une enveloppe budgétaire adaptée dans le prochain cadre financier pluri-annuel ...

L'espace est un des domaines où la France joue, depuis l'origine, un rôle leader en Europe. L'alignement de la "planète Macron" devrait donc garantir un véritable lancement de la politique spatiale européenne - certainement un des secteurs les plus susceptibles de susciter l'intérêt, voire un certain enthousiasme, de l'opinion.

En route, vers les étoiles ... et merci, M. Pesquet.

Jean-Guy Giraud 03 - 06 - 2017

(1)http://data.consilium.europa.eu/doc/document/ST-9817-2017-INIT/fr/pdf