Rechercher

L’EUROPE SE (RE)LANCE VERS LA LUNE



ArianeGroup vient d’annoncer la signature d’un contrat avec l’ESA (Agence spatiale européenne) dédié à la préparation d’une mission lunaire. (1)

L'objectif affiché est “l’exploitation d’un minerai (le “régolithe”) duquel il est possible d’extraire eau et oxygène, permettant ainsi d’envisager une présence humaine autonome sur la Lune et de produire le carburant nécessaire à des missions d’exploration plus lointaine” .

ArianeGroupe sera chargée du lancement de la fusée, du transfert vers la Lune du matériel nécessaire, de l’alunissage et des communications liées à la mission de l’ESA.(2)

L’ESA mettra en oeuvre tous les travaux prévus in situ et notamment ceux liés à l’exploitation du minerai lunaire.

Les détails de cette mission sans précédent seront communiqués ultérieurement et soumis fin 2019 à l’approbation du Conseil ministériel de l’ESA.

Pour mémoire, rappelons que :

  • ArianeGroup est une société privée dont les capitaux sont détenus par Airbus (50%) et par Safran (50%)

  • ESA est une agence internationale à laquelle participent 20 des États membres de l’UE (dont 50% par la France et l’Allemagne).

Cette mission s’inscrit dans le cadre de la politique spatiale européenne - créée par le Traité de Lisbonne - pour “coordonner les efforts nécessaires pour l’exploration et l’utilisation de l’espace” en liaison avec l’Agence spatiale européenne (art. 189 TFUE).

Il s’agit d’une "compétence partagée” entre l’UE et ses États membres pour laquelle la Commission prépare les grandes orientations soumises au Conseil et au Parlement et dont les réalisations sont co-financées par le budget de l’UE.

Cette initiative assez spectaculaire (“cent pour cent européenne”) intervient au lendemain des ambitions et projets récemment annoncés par la Chine et par de grands groupes privés américains soutenus par la NASA.

Elle confirme l’intention de l’Europe “d’assurer son autonomie en matière d’accès à l’espace et d’utilisation de celui-ci" - comme il était rappelé dans cette note de Juin 2017.

Jean-Guy Giraud 28 - 01 - 2019

(1) https://www.ariane.group/wp-content/uploads/2019/01/Contrat-Lune-2101.pdf

(2) https://www.capital.fr/entreprises-marches/leurope-demande-a-arianegroup-si-une-mission-lunaire-est-possible-dici-2025-pour-extraire-des-ressources-indispensables-a-lexploration-spatiale-1324382


©2018 by Ventotene. Proudly created with Wix.com