Rechercher

UN CLIP SCANDALEUX !



Le “Gouvernement" vient de mettre en ligne sur les réseaux sociaux un (premier ?) “clip” de quelques secondes relatif aux élections européennes.

On ne sait pas bien qui en est le concepteur ni quel organisme en est responsable (le Service d’Information du Gouvernement - SIG ?).

On ignore également s’il s’agit du démarrage d’une campagne structurée de communication sur ces élections ou d’une sorte de ballon d’essai éventuellement sans lendemain.

La nature même de ce “clip” est plutôt surprenante par la succession accélérée d’images-choc sans véritables explications ni commentaires.

Quoiqu’il en soit, ce qui est remarquable ce sont les réactions violentes et immédiates - quasi pavloviennes - de personnalités politiques diverses, elles mêmes complaisamment et abondamment reprises par la presse.

Ces réactions remettent en cause la légitimité de toute communication publique visant à mettre en relief les acquis de l’entreprise européenne en vue d’inciter l’opinion à s’y intéresser et à participer au scrutin.

On semble assister à un phénomène comparable à celui qui a précédé le referendum de 2005 sur le projet de Constitution - lors duquel toute tentative officielle d’explication de la nature du texte et de l’enjeu du projet avait été considérée comme un acte de propagande illicite.

Il y a donc fort à craindre qu’une certaine forme de censure politique vise à nouveau, en amont du scrutin du 26 Mai 2019, toute initiative d’information factuelle sur l’Europe de la part du Gouvernement.

Parler objectivement des buts et des réalisations de l’UE serait à nouveau considéré comme un acte partisan - inadmissible de la part d’un organisme public.

Seuls les partis politiques seraient autorisés à exposer leurs opinions propres - lesquelles sont par nature biaisées et ne s’embarrassent pas toujours de modération, précision ou exactitude.

Une telle limitation du rôle et du devoir de communication des autorités publiques serait, en fait, une forme d’atteinte à la liberté d’information qui ne peut être acceptée.

Cette communication doit certes être équilibrée, factuelle et sincère - comme l’est par exemple celle de l’excellent site de https://www.touteleurope.eu.

Mais il serait intolérable que toute appréciation positive du projet et des réalisations européens soit considérée comme un parti-pris et dès lors censurée.

Jean-Guy Giraud 01 - 11 - 2019


©2018 by Ventotene. Proudly created with Wix.com