Rechercher

“IL Y A LE FEU DANS LA MAISON EUROPE” !



Nous avons trop souvent regretté ici l’indolence ou la retenue excessive des courants et mouvements pro-européens pour passer sous silence la récente tribune de trente “écrivains internationaux” parue dans le journal Libération (et dans plusieurs autres grands quotidiens européens) et intitulée “Il y a le feu dans la Maison Europe” (1).

Cette tribune a essentiellement pour objet d’alerter l’opinion sur les dangers que les “populismes souverainistes” qui se développent au sein même de l’Union font courir au système de démocratie libérale qui constitue le socle même du projet européen.

Selon eux, “l’Europe comme idée, volonté et représentation est en train de se défaire sous nos yeux”.

La présente génération a commis l’erreur de penser que “l’unité du continent se ferait d’elle-même”, que l' “Europe était dans la nature des choses”, qu’elle se ferait "même sans nous car elle est dans le sens de l’histoire”.

Et les auteurs de fustiger la “résignation", le “silence" ou la “paresse" des “patriotes européens plus nombreux qu’on ne le croit”.

Au delà du style inévitablement littéraire et tant soit peu dramatisant du texte, il faut en retenir l’appel bienvenu à une mobilisation de ces “patriotes" à la veille des élections européennes.

D’autant qu’il ne s’agit pas seulement de lutter contre une résurgence d’errements passés mais surtout contre une remise en cause de tout un projet, un système, un ordre européens qui - bâtis sur l’unité et la solidarité des peuples et des États - a permis de rétablir et maintenir entre eux des relations pacifiques et de favoriser leur développement économique. Un ordre au surplus “lâché par ses deux grands alliés d’outre-Manche et d’outre- Atlantique” et “en proie aux manoeuvres du maître du Kremlin”.

En résumé, les “écrivains-philosophes” font leur travail de lanceurs d’alerte. Seront-ils suivis par les représentants d’autres milieux politiques, économiques, sociaux ?

Les élections de Mai 2019 ont certes pour premier objectif de sélectionner les futurs représentants des citoyens et futurs législateurs. Mais à travers leurs votes, les électeurs dessineront aussi les rapports de force - à l’échelle européenne - entre les courants libéraux et illibéraux, européistes et nationalistes.

Voulons nous qu’au matin du 27 mai 2019, toute la presse européenne et internationale titre : “Les peuples lâchent l’Europe - les nationalismes sont de retour” ?

Si non, que les patriotes européens “ne se résolvent pas à cette catastrophe annoncée” et renouent activement avec un "volontarisme politique” qui implique engagement et activisme, individuels et collectifs.

Merci donc aux auteurs de cette alerte médiatique. Que les autres responsables le relais - sans tarder !

Jean-Guy Giraud 27 - 01 - 2019

(1) https://www.liberation.fr/planete/2019/01/25/il-y-a-le-feu-a-la-maison-europe-le-manifeste-des-patriotes-europeens_1705305


©2018 by Ventotene. Proudly created with Wix.com