top of page
Rechercher

« Le Conseil européen : un souverain auto-proclamé à la dérive » 


 

Le Conseil européen se réunit ces 27 et 28 Juin 2024.


Autour de la table siégeront 27 chefs d’État et de Gouvernements dont l’ancienneté et la situation politique personnelle s’avèrent très variables.  

 

Du fait des cycles électoraux nationaux et des fréquents changements de responsables, la composition du Conseil est relativement instable. Depuis 2015, celle-ci a été modifiée en moyenne tous les deux mois. Parmi les participants à la réunion du 27/28 Juin 2024, douze des vingt sept membres ne siègent que depuis 2022 et trois d’entre eux depuis moins d’un an.

 

D’autre part, du fait de situations politiques internes troublées dans certains États, plusieurs membres du Conseil éprouveront des difficultés pour présenter les positions de leur pays et prendre des engagements précis.


Pourtant, au fil de l’évolution institutionnelle récente, le Conseil européen est devenu l’instance suprême de l’Union - cad celle qui se réserve d’invoquer et de trancher en dernier ressort un nombre croissant de sujets de toutes natures. 

 

Les caractéristiques de cette évolution et ses conséquences sur la gouvernance européenne sont présentées  dans l’article visé ci-dessus intitulé : « Le Conseil européen : un souverain auto-proclamé à la dérive » .

 

Un des sujets qu’abordera le Conseil européen des 27/28 Juin est celui de l’élargissement de l’UE ainsi que celui de ses réformes internes. Il pourrait à cette occasion s’interroger sur son propre fonctionnement lorsque près de 36 Chefs d’État et de gouvernement siègeront autour de sa table.

 

 

Jean-Guy Giraud

27 - 06 - 2024

コメント


bottom of page