top of page
Rechercher

LE CLIMAT SOCIAL EN FRANCE : MENACE POUR LE SCRUTIN EUROPÉEN DU 6 JUIN 2024



L’aggravation de la situation sociale française (1) - et le déni persistant du pouvoir quant à cette situation - risquent d’avoir une forte répercussion sur le scrutin européen du 6 Juin 2024.

Les derniers sondages indiquent que le Rassemblement National obtiendrait 28% des intentions de vote et le parti Renaissance (+ Modem et Horizon) 19%. Aucun autre parti ne dépasserait le seuil des 10% (2).

Si cette tendance se confirme - voire s’accentue - dans les prochains mois, on peut prévoir un fort affaiblissement de la représentation des partis pro-européens français à Strasbourg.

De même, la « victoire » nette d’un parti eurosceptique créerait durablement en France un climat politique très défavorable à la poursuite des activités européennes.


Dans la note ci-joint du 3 avril 2022 (3), il était déjà question des effets délétères des inégalités sociale et fiscale sur l’opinion publique et sur l’électorat.

On sait que, pour cette opinion, le scrutin européen est souvent l’occasion d’exprimer des ressentiments liés à la situation domestique.

Dans l’état actuel des choses, il y a de fortes chances pour que ce scénario se reproduise.



Jean-Guy Giraud - 25 - 11 - 2023

______________________________________




bottom of page