Rechercher

L’UE, QUELLE CHAINE DE TÉLÉVISION? FRANCE 2 LE 16 AVRIL A 21h - suite 1


De l’avis de la plupart des spécialistes, l’intervention de Mme von der Leyen sur France 2 au soir du 16 Avril (1) a été plutôt décevante : tendue et figée, décalée par le recours à l’interprétation (bien qu’elle soit francophone), lisant manifestement des “réponses” stéréotypées préparées à l’avance.  D’autre part, le format lui-même de l’émission ne lui permettait guère de s’exprimer avec spontanéité - à la suite des interventions sans grand intérêt de journalistes et d’autres invités dont le choix paraissait discutable.  On comprend mal comment les conseillers médiatiques de la Présidente et/ou le pléthorique service d’information de la Commission aient pu aussi mal préparer ce premier passage, en prime time, sur une grande chaîne française. (en l’occurrence, le faible taux d’écoute - 5,4 % - n’est pas une surprise … ni un regret) (2).     Peut-être ont-ils craint qu’une intervention plus libre et plus improvisée n’ait amené Mme von der Leyen à prononcer des propos trop “politiques”, à mettre trop en avant le rôle de la Commission par rapport à celui du Conseil européen, à sembler rechercher un contact direct avec l’opinion, à partager avec elle l’angoisse provoquée par la crise, à tenter de la convaincre de l’utilité du rôle joué par l’Union… Et ce, alors même que les medias - mal informés - avaient fortement critiqué la tardiveté de la réaction de l’UE.   En somme une opportunité manquée, une “mission commandée” à la place d’un message personnalisé d’empathie et de détermination.    Il risque donc de s’écouler un certain délai avant que Mme von der Leyen soit amenée à s’exprimer à nouveau sur une grande chaine française de télévision. En toute hypothèse, il faudra tirer la leçon de cette expérience afin qu’une nouvelle prestation corrige l’impression laissée par celle du 16 Avril - ce qui implique un meilleur choix dans le type d’émission et une plus grande liberté d’expression laissée à une Présidente dont les qualités humaines sont par ailleurs reconnues.   Dans l’intervalle, la Commission peut être représentée sur les ondes par d’autres membres francophones du collège - et notamment par le commissaire français, Mr. Thierry Breton, plus rompu à ce type d’exercice. Comme chacun de ses collègues, il est parfaitement habilité à s’exprimer au nom de l’Institution : cela fait même partie de ses responsabilités. Saluons tout de même la direction de France 2 et le présentateur de “Et après: la grande émission des européens” pour avoir tenté cette expérience et espérons que les prochains épisodes seront plus réussis.

Jean-Guy Giraud  17 - 04 2020 

______________________________ (1) https://www.lesamisdutraitedelisbonne.com/post/l-ue-quelle-chaine-de-télévision-france-2-le-16-avril-a-21h (2) https://www.toutelatele.com/audiences-tv-prime-jeudi-16-avril-2020-why-women-kill-se-maintient-bien-la-7e-compagnie-coule-france-2-119019

©2018 by Ventotene. Proudly created with Wix.com