Rechercher

FUTUR PRÉSIDENT DES USA : LE CHOIX DÉTERMINANT DE LA PENNSYLVANIE DE BENJAMIN FRANKLIN



C’est donc en Pennsylvanie que va en grande partie se jouer le sort de l’élection présidentielle américaine de 2020 - élection dont on sait l’importance exceptionnelle tant pour les Etats-Unis eux-mêmes que - dans une certaine mesure - pour l’évolution des relations internationales.


Originellement peuplée par des indiens algonquins et iroquois, la région fut d’abord habitée par des ressortissants des Pays Bas et de Suèdeavant d’être peuplée par des vagues migratoires en provenance d’Allemagne, d’Irlande, de Pologne et d’Angleterre. 


Fondée en 1681, la colonie joua un rôle central dans la Confédération issue de la Déclaration d’indépendance de 1776 puis dans la création et les premières années des Etats-Unis créés par la Constitution de 1787 - que la Pennsylvanie fut le premier Etat (après le petit Delaware) à ratifier par une large majorité de 46 délégués contre 23.


Philadelphie (principale métropole de l’Etat) fut pendant cette période le centre politique du pays : siège de l’Assemblée de la Confédération puis capitale provisoire des Etats-Unis, la Déclaration d’Indépendance y fut signée et la Constitution rédigée et adoptée. 


C’est dire l’importance historique et symbolique de cet Etat dans l’histoire américaine - même si, aujourd’hui, ce rôle s’est considérablement réduit. De fait, avec ses 18 représentants et 2 sénateurs, il n’élit que 20 des 540 délégués qui constituent le collège électoral pour l’élection présidentielle. 


Il se trouve toutefois que, à ce moment précis du scrutin, le vote bloqué cette délégation (Républicain ou Démocrate) pourrait jouer un rôle pivot dans le résultat final

Lors des 7 dernières élections présidentielles (1992 à 2016), la Pennsylvanie a voté pour le candidat démocrate avant de se prononcer pour le Président Donald Trump en 2016. Au Congrès, cet Etat est représenté par un nombre égal de députés démocrates et républicains (9/9) et par 2 sénateurs républicains. 


Aujourd’hui, les électeurs de Pennsylvanie sont confrontés au choix le plus clivant de leur histoire du fait de la personnalité hors norme du candidat républicain. Si le rôle fondateur de leur Etat au sein de l’Union est encore présent dans leur esprit, ce choix ne devrait pas se porter sur un candidat dont le deuxième mandat pourrait provoquer une véritable cassure politique, sociologique et géographique dans le pays.


À l’issue de la Convention de Philadelphie, le Pennsylvanien le plus célèbre - Benjamin Franklin - fut interrogé par un conventionnel dubitatif : “Well, Doctor, what have we got : a Republic or a Monarchy ?” Sa réponse fut tout aussi lapidaire que prémonitoire : “A Republic, if we can keep it” .

Jean-Guy Giraud  05 - 11- 2020 

©2018 by Ventotene. Proudly created with Wix.com