©2018 by Ventotene. Proudly created with Wix.com

Rechercher

PARLEMENT EUROPÉEN : L'AFFAIBLISSEMENT ANNONCÉ DE LA DÉLÉGATION FRANÇAISE



L’examen des listes de candidats français aux élections européennes suscite - tardivement - des inquiétudes légitimes et … bien prévisibles. .

Seule un vingtaine de candidats sur les 74/79 futurs MPE possèderaient une expérience et/ou une préparation susceptibles de leur permettre de jouer un rôle vraiment utile au sein de l’assemblée.

Il faut donc s’attendre à un nouvel affaiblissement de l’influence de la délégation française (tous partis confondus) dans les travaux du Parlement.

À cela s’ajoute, évidemment, le fait que 20 à 25% de cette délégation sera composé de députés plutôt sceptiques/hostiles au projet européen tel que mis en oeuvre par les Institutions - et dont le rôle sera en conséquence marginalisé comme ce fut le cas lors de la précédente législature.

Les trois note/articles ci-joints explicitent cette situation.

Il est dommage que les “sélectionneurs” des partis politiques aient largement écarté (par ignorance ou négligence) cette caractéristique du travail parlementaire européen.

Ne pouvant trouver de relais utile (ce qui ne signifie pas docile) au sein du PE, les organes gouvernementaux français seront tenter de court-circuiter l’assemblée et de concentrer leur influence sur le Conseil.

L’approche inter-gouvernementale - plutôt qu'inter-institutionnelle - du Gouvernement français dans le traitement des questions européennes s’en trouvera renforcée.

Approche pouvant d’ailleurs conduire à un certain isolement comme constaté récemment dans les deux dossiers du Brexit et du futur accord commercial UE/USA.

Jean-Guy Giraud 19 - 04 - 2019

https://www.lesamisdutraitedelisbonne.com/post-unique/2018/09/29/DÉPUTÉS-EUROPÉENS-LES-CRITÈRES-D’UN-BON-CANDIDAT

https://www.euractiv.fr/section/elections/news/sans-ses-experts-la-france-va-perdre-des-postes-dinfluence-au-parlement-europeen/

https://www.euractiv.fr/section/elections/news/le-scrutin-europeen-frappe-dune-crise-de-jeunisme/